L’homéopathie pour traiter les mycoses vaginales et les vaginoses

10 janvier 2023

Les symptômes de la mycose ou de l'infection vaginale sont, entre autres, des démangeaisons, des douleurs vulvaires et/ou vaginales, des pertes abondantes et parfois odorantes. Il existe une solution naturelle : l'homéopathie. 

Les vaginoses, les infections fongiques, les démangeaisons et les ampoules peuvent vous rendre la vie misérable. Bien qu'elles soient bénignes, lorsqu'elles reviennent fréquemment, elles peuvent diminuer considérablement la qualité de vie. 

A découvrir également : 3 asanas pour débutants, parmi les postures de yoga en français

Pour de nombreuses femmes, ces maladies deviennent une véritable obsession en raison du stress, de la douleur, de la perturbation de leur vie sexuelle et de la peur de leur récidive. L'homéopathie peut être utilisée pour traiter les vaginoses et les mycoses vaginales. L'homéopathie apporte des réponses pour rompre le cycle de la chronicisation et l'éliminer grâce à son approche globale de la santé.

Vaginose et mycoses, qu'est-ce que c'est ?

Selon les estimations, 10 à 20% des femmes connaîtront des mycoses récurrentes au cours de leur vie, trois sur quatre ayant au moins une mycose (plus de 4 épisodes par an). Une croissance anormale d'un champignon, le plus souvent Candida albicans, déjà présent dans l'organisme, est liée à l'infection par la MYCOSE. Les symptômes typiques sont une hypertrophie de la vulve, des démangeaisons et des pertes blanches épaisses, d'aspect caillé. Elle peut avoir un impact sur le vagin, les lèvres ou la vulve.

A voir aussi : Orthopédiste Paris : découvrez les soins musculo-squelettiques d'experts

La vaginose, également appelée vaginose bactérienne, est une maladie causée par la multiplication anormale de germes que l'on trouve souvent dans le vagin, tels que mycoplasma urealyticum ou gardnerella vaginalis. Les symptômes courants sont des démangeaisons, des douleurs et des pertes grises et jaunâtres ayant une odeur distincte de poisson ou d'œuf pourri.

Le traitement de ces affections avec l’homéopathie

L'homéopathie trouve toute sa pertinence lorsqu'elle utilise une méthode globale et individualisée pour attaquer le problème sans bouleverser la flore ou l'organisme ! L'homéopathe cherchera à comprendre pourquoi ces "récidivistes" se développent autant dans cette femme spécifique plutôt que de se concentrer sur l'élimination du champignon et/ou du germe. Par conséquent, il sera curieux de connaître la géographie et l'écologie de la vie de sa patiente. Savoir si elle fume, ce qu’elle consomme et évaluer son niveau de stress.